Après 22 ans de négligence et  pour la première fois, la fusion froide fait un retour remarquable sous le feu des projecteurs grâce à l’invention récente de l’E-cat ou le catalyseur d’énergie par les  deux scientifiques italiens Andrea Rossi et Sergio Focardi.
1989 était l’année où la fusion froide fut prétendument découverte, mais loin d’être perfectionnée. Les deux scientifiques ayant découvert la fusion froide ont été obligés d’arrêter leurs recherches et de se concentrer sur d’autres domaines pour des raisons dues au manque de financement et surtout à leur incapacité de reproduire les mêmes résultats de l’expérience originale. Les médias qui ont déclaré que la découverte de la fusion froide instaurerait une nouvelle ère d’énergie et rétablirait de nouveaux espoirs pour les sources d’énergie alternative ont commencé récemment  à discréditer les scientifiques après la découverte de cette technologie pour la raison de ne pas être en mesure de sauvegarder leurs résultats.