Le montage et démontage d’échafaudages doivent être conformes à la réglementation en vigueur pour prévenir les accidents. Ces opérations nécessitent des techniques pour leur bon déroulement et plusieurs contraintes sont prises en considération avant, pendant et après les travaux.

                         1- Les étapes  du montage d’échafaudages.

Le montage d’un échafaudage est un travail délicat et demande de la vigilance pour éviter tout accident. Il comprend en générale un montage des montants (pieds et tubes d’échafaudages), un montage du plateau et un montage de console d’échafaudage (pour un échafaudage suspendu). Ainsi, la première étape consiste à monter le fondement  qui garantit la stabilité de l’échafaudage. Pour ce faire,  il doit être précédé d’études et d’analyses du site et les matériaux utilisés doivent être choisis pour supporter tout l’échafaudage. Ensuite pour l’étape du montage du plateau d’échafaudage, il faut que les planches couvrent la totalité de la largeur de l’échafaudage qui doit être placés de manière horizontale. Il faut noter qu’il y a des plateaux préfabriqués qui sont très avantageux, mais à défaut il faut utiliser ponctuellement des planchers en plancher.

                          2- Le démontage d’échafaudages.

Pour pouvoir procéder au démontage d’échafaudage, il faut être un professionnel en la matière et posséder les qualifications requises pour cette opération ou sinon, bien suivre les notices du montage et donc connaitre l’ordre à suivre pour le démontage. Il faut également avoir un équipement spécifique pour démonter un échafaudage tel un harnais et des chaussures de sécurité, un casque de chantier, des gants, etc … Voici comment procéder au démontage : tout d’abord, vérifiez que l’échafaudage est bien stable. Ensuite, pour assurer la sécurité, délimitez une zone de sécurité tout autour de l’équipement. Procédez enfin à l’assemblage des éléments entres eux mais dans l’ordre inverse du montage. De préférence, soyez deux à réaliser cette opération.

                       3- Les précautions à suivre lors du montage et du démontage d’échafaudages.

Concernant les contraintes du site, il faut prendre en compte l’environnement et les conditions climatiques comme la nature du sol et sa résistance, les charges climatiques locales, les caractéristiques de l’ouvrage à échafauder… Il faut noter que, ces analyses sont indispensables pour des raisons de sécurité et du respect du voisinage durant les travaux.